Régis, Olivier et Stéphanie éleveurs
à Mauquenchy en Seine Maritime

Ferme de Liffremont

Partager la fiche producteur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

La ferme

Département

Seine-Martitime

Nombre de vaches

120

Races

Holstein

emploi sur la ferme

Emplois
sur la ferme

2 associés
3 salarié.e.s

Volume
annuel

1 100 000 litres

Régis, Olivier et son épouse Stéphanie sont éleveurs en Seine Maritime. 

Leur exploitation est située dans la région du pays de Bray proche de Rouen.

« Développer une activité de transformation laitière fermière correspond à un retour aux sources qui nous tenait à cœur»

Exploitation laitière depuis 4 générations, la ferme de Liffremont a bientôt 100 ans.

 

En 1937, Armand, le grand-père de Régis et Olivier s’est installé sur la ferme de Liffremont avec son épouse, à la suite de son père arrivé sur l’exploitation en 1921.
En 1967, Pierre, l’aîné des fils et son épouse Mauricette le remplacent.
En 1991, Régis rejoint ses parents.
En 2003, Pierre et Mauricette cèdent définitivement le flambeau à leurs fils avec le retour d’Olivier.

 

Au travers des générations, l’objectif de la famille HELLOT a été de conforter l’atelier laitier par l’amélioration du type de logement des vaches et des conditions de travail des éleveurs pour une production de qualité, respectueuse de l’environnement.

Le bien-être animal : une priorité

Le printemps, l’été et une partie de l’automne, les vaches pâturent dans les vertes prairies du Pays de Bray où elles sont protégées du soleil et des intempéries par les haies bocagères.

L’hiver, pour leur confort, les vaches sont logées sur un tapis de paille
provenant de la récolte des céréales de l’exploitation. Elles profitent d’aliments de qualité : les fourrages et les céréales produits sur la ferme bénéficiant de la richesse du sol normand.

Fabriquer des produits fermiers : un retour aux sources

Retour aux sources avec la transformation laitière exercée dans les années 60 par le grand-père d’Olivier et Régis : beurre et crème vendus sur le marché de Rouen.

L’idée de créer un atelier de transformation germe depuis longtemps.

La production de yaourts permet le retour de Stéphanie sur l’exploitation et le maintien de la structure familiale.

Les éleveurs ont aussi besoin de se rapprocher du consommateur afin de lui faire découvrir leur métier de producteur de lait et le cœur qu’ils y mettent.

La production de yaourts leur donne l’occasion de montrer leur savoir-faire.

Partager cette fiche

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Découvrez d’autres