Marc, Alexandre, Mathilde, Claude et Thibaud éleveurs à la Chapelle sur Aveyron dans le Loiret

Ferme du Puyseau

Partager la fiche producteur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

La ferme

Département

Loiret

Nombre de vaches

100

Races

Prim’Holstein
Montbéliardes
Rouge scandinave

emploi sur la ferme

Emplois
sur la ferme

2 associés
3 salarié.e.s

Volume
annuel

800 000 litres

Marc, Alexandre, Mathilde, Claude et Thibaud  sont éleveurs dans le Loiret.

Leur exploitation est située dans la région naturelle du Gâtinais Est.

« En créant l’atelier de fabrication des yaourts, nous créons un nouvel emploi et permettons à Mathilde de trouver sa place dans l’exploitation familiale »

En 2007, Marc originaire du Pas de Calais a repris l’exploitation.

 

En 2017, son frère Alexandre le rejoint et créé un atelier de porcs noirs élevés en plein air et vendus à un charcutier proche de l’exploitation.

 

 

L’exploitation produit des céréales, du lait et de la viande.

Un système d’agriculture raisonnée

Depuis 2007, l’exploitation a évolué d’un système intensif avec beaucoup d’intrants vers un système d’agriculture raisonnée.

Pour cela, Marc et Alexandre pratiquent la technique du semis direct (Préservation du capital sol, labellisé « Au cœur des sols ») et une grande part de l’alimentation des vaches est composée d’herbe (Pâturage).

Le bien-être animal : une priorité

90 % de l’alimentation donnée aux vaches provient de l’exploitation.

Les vaches pâturent le plus longtemps possible.

Les bovins malades sont soignés par homéopathie.

Les veaux sont élevés au pis des vaches nourrices.

L’emploi sur l’exploitation

Après avoir appartenu à une coopérative, la ferme du Puyseau est devenue une ferme familiale qui emploie 2 salariés pour l’exploitation et 1 nouvelle salariée (Mathilde l’épouse d’Alexandre) pour l’atelier fabrication des yaourts.

Quelle est la singularité de cette ferme ?

C’est une ferme diversifiée produisant du lait, de la viande bovine et porcine, des céréales qui applique de nouvelles techniques (semis direct, arrêt du mais ensilage)

Partager cette fiche

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Découvrez d’autres